Thérapie des hautes cervicales
auf deutschin englishen españolle site est en français

Troubles déficitaires de l'attention (TDA)

Les plans pré-post démontrent les changement orthopédiques suivant : Le plus frappant est que la disposition la tête très forte vers l'avant cède à une position verticale de la tête, moins frappant est l'autre changement d'attitude : L'épaule élevé sur la gauche est échangée contre des épaules égalisée en hauteur. Le jeune enfant qui a le diagnostic de trouble déficitaire de l'attention (TDAH), a souvent aussi une scoliose du visage et de la colonne vertébrale causés par l'asymétrie des hautes cervicales.

Après une période d'observation de deux ans, les symptômes TDA se sont remis complètement chez un garçon qui a maintenant 14 ans : 

Ce qui était particulièrement stupéfiant chez lui, c'était un changement d'attitude profonde : Après six semaines, il décrit de façon frappante comment il essuie son ennemi juré aux autos tamponneuses, parce qu'il a maintenant le meilleur contrôle de la tête, le meilleur sens de l'équilibre. On nous a dit qu'il était devenu représentant de sa classe. Après deux ans, la mère nous a raconté lors d'une longue interview que son fils est en mesure de se concentrer, qu'il est calme et socialement compétent.Plus précisément, elle a déclaré ce qui suit:

Les symptômes du TDA ont diminué («Mon fils va merveilleusement bien»). La qualité du sommeil est bon, il a maintenant 1,60 mètres de hauteur ("il a fait un bond") et se tient très droit. Son interaction sociale avec d'autres enfants s'est améliorée, son assurance de soi par rapport aux pairs a augmenté («quatre meilleurs amis") et il a perdu son anxiété sociale par rapport aux adultes, il protége ses intérêts tranquillement et répéte ses arguments avec souci d'objectivité („si quelque chose ne lui convient pas ou lui semble injuste, il se defend en parlant“). Il tient à faire ses devoirs et il travaille aussi à l'avance ("même si il n'a pas besoin de certains devoirs, il les fait"). Il a de très bonnes notes dans toutes les matières ainsi qu'en mathématiques, il n'a pas de difficultés à tenir le niveau, cela ne le fatigue pas - en contraste avec le passé ("Alors, il fait tout ca sans apprendre").

Nous vous proposons ce qui suit : Ceux qui ont reçu une thérapie des hautes cervicales en tant qu'enfant comme mesure prophylactique, ne développent pas de scoliose, le flux sanguin vers le cerveau postérieur est à peu près constant. Le mécanisme de la boucle d'atlas qui prévoit une circulation sanguine constante malgré les rotations de la tête, est entièrement fonctionnel. En conséquence, l'enfant n'a pas de déficits de croissance. Après la thérapie, les enfants atteints de TDAH se développent à des enfants étonnamment calmes, attentifs, et  socialement équilibrés ce que étonne les parents et les enseignants.

 

La première chose que les parents remarquent dans la plûpart des cas est: "Notre enfant dort mieux!" Notre interprétation: L'asymétrie des hautes cervicales cause des troubles de perfusion sanguine persistants entre autres dans le nucléus du sommeil par une expansion continue des artères vertébrales (Aa vertébralis) à la hauteur de l'arc de l'atlas. À l'âge jeune la réduction de l'approvisionnement des zones anciennes du cerveau (tronc cérébral, cervelet) se fait remarquer, parce qu'elles sont constamment tendues au cours de la journée et de la nuit.

Il y a encore d'autres enfants TDAH qui furent traités qui ont eu des résultats tout aussi positif. En conséquence, la thérapie des hautes cervicales semble etre indiquée causativement pour cette symptômatologie.