Thérapie des hautes cervicales
auf deutschin englishen españolle site est en français

Scoliose juvénile

Notre hypothèse est que l'asymétrie des hautes cervicales est la cause fonctionnelle de la scoliose de la colonne vertébrale. Dès que le digastrique arrière gauche est transposé devant les hautes cervicales, des relations tensionnelles symétriques se développent le long de la colonne vertébrale. Avec cette mesure, la scoliose est fonctionnellement éliminée dès le moment de la thérapie; néanmoins physiologiquement et morphologiquement, un long processus de transformation est initié.

Expression écrite spontanée après le traitement: "La tête se sent libre et je peux mieux la bouger. En etant assise, le dos est droit et ne se sent plus courbé."

Nous avons traité une jeune personne (née en 1992) le 14.10.09, qui avait une scoliose traitable.

14.10.09: depuis les quatre dernières années  scoliose évidente, aucune plainte. D'abord, thérapie physique - aucun effet. Il ya 2 ans clinique particulière: angle de la scoliose 19 degrés, la hanche gauche est plus élevé, corset, dernière vérification il y a une demi-année: 17 degrés.

30.10.09: Le dos se sent droit en position assise. Le port du corset se fait maintenant sans douleurs de pression pendant la nuit  (corset ne presse plus). Lors du contrôle à l'hôpital : encore 17 degrés d'angle scoliose.

La patiente a évalué les résultats du traitement comme suit:

30.10.09: Avant le traitement, j'ai remarqué que le dos était tordu alors  et puis j'ai dû le corriger et après la thérapie, il a toujours été droit.

Ces déclarations indiquent clairement que la thérapie de scoliose (corset) est devenu inefficace et ne remplit plus sa fonction de soutien. L'organisme se tient droit par soi-même, parce que depuis la transposition du digastrique les  muscles du dos ont une tonicité symétrique.

Après une période d'observation de 11 mois (10.01.2010) on a signalé que la patiente était asymptomatique, le corset avait été déstitué et le suivi officiel a été retardées pour des années parce que le développement de la scoliose n'est évidemment plus alarmant.

Les radiographies de six adolescentes, chacune avec des courbes scoliotiques différentes de 40 degrés Cobb chacune (Source Wikipedia, Artikel Skoliose). La caractéristique commune est l'hypertension du coté droit des muscles autochtones du dos (y compris le Musculus iliocostalis lumborum et thoracis ainsi que Musculus quadratus lumborum) et l'hypotonie des muscles du côté gauche - la diversité morphologique etant dépendante du moment du début de la scoliose exacerbé.

Cela touche le plus souvent les femmes, parce que par rapport aux hommes elle disposent de moins de tonicité musculaire qui compense l'asymétrie des hautes cervicales. Le niveau et l'évolution de la tonicité musculaire générale détermine si la scoliose liée à l'asymétrie des hautes cervicales se revèle plus ou moins forte. Quand la réserve de croissance determinée par l'age ou a débuté le développement de la scoliose est encore grande, le plus sévère  se révèle la scoliose juvénile. À notre avis, au moment du développement accru de scoliose à un âge jeune, l'asymétrie des hautes cervicales réguliere a dû s'exacerber (par exemple, par un accident) ce qui a augmenté l'asymétrie de tonicité des muscles au long de la colonne vertébrale.