Thérapie des hautes cervicales
auf deutschin englishen españolle site est en français

Réversibilité du réarrangement du muscle digastrique

En principe, le réarrangement digastrique n'est pas réversible. La rélocalisation du digastrique est un événement rare. Il peut survenir en cas de personnes prédisposées que l'ancien état du digastrique parcourrant derrière l'apophyse gauche de l'atlas resurgisse à nouveau. Cela a été prouvé dans les conditions suivantes:

  1. Une femme avait, de maniere répétée, tiré derrière elle un poids lourd (un énorme sac plein de feuilles mouillées) en penchant et tordant la tête tout en la tenant penchée.
  2. Un jeune homme mince avait l'habitude de tordre sa tête en reculant l'auto.
  3. Une femme d'âge moyen avait fait des exercices de torsion extrême dans le yoga.
  4. Une femme âgée s'était surmenée en abattant des arbres.

Dans deux de ces cas, un malaise était survenu et l'axis dirigé vers l'avant à gauche était clairement palpable. Une fois que la réposition du digastrique devant les hautes cervicales avait été réalisé, le soulagement revint.

Les prédicteurs d'effet, par lesquels peut se produire une réorientation du muscle digastrique dans l'état ancien, sont comme suit:

  • hypermobilité de la tête et du cou,
  • asymétrie prononcée des hautes cervicales conjointe à de symptômes associés graves,
  • torsions et penchements de la tête fréquentes avec de la vibrations ou sous effort,
  • proximité temporelle à la thérapie.

C'est un phénomène qui doit être pris en compte en maintenans le patient suffisamment informé à ce sujet et, s'il est nécessaire, de l'accompagner à long terme.