Thérapie des hautes cervicales
auf deutschin englishen españolle site est en français

Expertise de palpation de la thérapie des hautes cervicales

Deux hommes. Sur la gauche, avant le traitement (gris), le procesus axis lateralis (doigt du milieu, en bas), se trouve par rapport à la pointe de l'apophyse mastoïde (doigt index, en haut) positionné en avant. Après la thérapie (sepia), le procesus atlantis lateralis se déplace vers l'arrière. Sur le côté droit, le procesus atlantis lateralis progresse en avant. Cette symétrisation de la position de l'axis s'ensuit de manière réguliere après que le muscle digastrique gauche a été déplacé.

Avant le traitement, chez les personnes non-traitées des hautes cervicales, le processus axis lateralis gauche se trouve positionné devant par rapport à la pointe de l'apophyse mastoïde. La mobilité de l'axis est très limité; il est sensible au pressionnement. 

Cet état est échangé contre un axis oscillant élastiquement et positionné symétriquement entre les pointes de l'apophyse mastoïde, qui, du côté gauche, est allé à l'arrière comparé à l'état avant thérapie.

De gauche à droite: avant le traitement (en gris), après le traitement (sépia), après retuning vibratoire (bleu). De haut en bas: père, mère, fils adulte. Neansmoins, l'asymétrie des hautes cervicales n'est pas héréditaire.

Après une action vibrationelle et douce sur les muscles du rachis et les muscles de la ceinture scapulaire supérieure, l'axis trouve sa place en conformité avec les muscles cervicaux symétriques.

La symétrie est conservée lors de palpations ultérieures. Il s'agit d'un changement qualitatif qui, en régle générale, n'a lieu qu'une fois dans la vie.et qui garantie, en ce qui concerne la jonction cervico-crânienne, des conditions physiologiques optimales.