Thérapie des hautes cervicales
auf deutschin englishen españolle site est en français

Possibilité d'une intervention thérapeutique au niveau des hautes cevicales

À gauche, avant le traitement, à droite, après le traitement. Le muscle digastrique posterieur gauche (photo de droite) est décalé vers l'avant de l'apophyse de l‘atlas.

Notre mesure thérapeutique consiste dans une action adaptée à la physiologie constatée, par laquelle le muscle dans son fascia glisse - imperceptiblement pour le patient  - devant l'apophyse de l‘atlas vers l'avant et, dès lors, trouve sa place devant celui-là.

Le muscle peut soit se trouver derrière l‘apophyse de l‘atlas dans son site d'implantation évolutivement déterminé ou recourir en devant de l‘apophyse de l‘atlas. En général, tous les muscles sont en effet déplaçables, mais pas par rapport à leur position. Il s‘agit probablement du seul muscle possédant la possibilité de réarrangement de l‘organisme humain.

Le cours asymétrique musculaire est symétrisé, ce qui est une qualité nouvelle: Un état physiologiquement favorable qui est présent chez tous les vertébrés. Jusqu‘à présent, un cours musculaire symétrique du muscle digastrique postérieur a été postulé à tort pour les humains anatomiquement modernes.