Asymétrie des hautes cervicales
auf deutschin englishen españolle site est en français

Preuve anatomique de l'asymétrie des hautes cervicales

Depuis la mi-2009, à plusieurs reprises, nous avons pu établir sur des dissectations de tête et de cou de l'anatomie Göttingen ce qui suit:

  1. À gauche,  le Venter posterior musculi digastrici tire derrière le Processus atlantis lateralis, à droite devant le même.
  2. À la hauteur du Processus atlantis lateralis, le digastrique a à peine la grosseur d'un petit doigt et dispose d'une connexion fibreuse avec le Processus atlantis.
  3. À gauche, la conexion fibreuse est plus large, plus molle et le digastrique se laisse déplacer de l'arrière à l'avant et vice versa.
  4. Par contre, le digastrique de droite est si fermement et en étroitement lié à l'atlas, qu'il est impossible de le contourner autour du Processus atlantis.
  5. Dans la zone de l'arc postérieur gauche de l'atlas, on a pu, dans certains cas, détecter un sillon qui venait clairement du passage du digastrique gauche.